Qu’entend-t-on par l’agriculture durable et en quoi consiste-t-elle ?

Parmi les objectifs du développement durable, un accent particulier a été mis sur la protection de l’environnement. Et sachant bien que l’agriculture conventionnelle aura des impacts négatifs sur la flore et la faune, le concept de l’agriculture durable touche l’attention des uns et des autres. C’est quoi une agriculture durable ?

Le but de l’agriculture durable.

L’idée d’une agriculture durable a connu le jour dans les années 70 pour amener les agriculteurs à produire, mais en ayant à l’esprit de préserver l’environnement. Continuez à lire ce texte pour avoir plus d’infos. L’objectif premier de ce type d’agriculture est de produire pour nourrir mais en ayant à l’esprit de préserver la flore microbienne du sol. Certes il est bien de prendre par une agriculture conventionnelle pour nourrir le monde à présent, mais au finish que réservons nous à la génération à venir ? Ceci doit être justement la question qui doit venir à l’esprit des uns et des autres.

Alors le but d’une agriculture durable est de continuer à produire massivement pour nourrir le monde et ce tout préservant la microfaune du sol. La belle preuve, il existe déjà dans le monde des espaces agricoles qui sont devenus inutiles à cause de la pratique excessive l’agriculture conventionnelle en lieu et place d’une agriculture biologique ou durable. Cette dernière ne vise point à s’adonner à une utilisation extensive d’engrais chimique qui n’est rien d’autre qu’un poison pour la microfaune du sol.

Pourquoi doit-on promouvoir une agriculture durable à travers le monde ?

Déjà pas mal de chose qui mine le secteur agricole sur la planète. A en savoir, le réchauffement climatique responsable de la rareté des pluies. La baisse dramatique de la production agricole. A cet effet, une agriculture durable aura pour un seul but de produire pour nourrir une population grandissante tout en veillant sur l’environnement. Oui c’est ce que doit-être une bonne gestion de l’agriculture. Il faut produire à présent sans pour autant oublier la génération à venir. La compréhension doit-être au même niveau chez tout le monde, surtout les acteurs du domaine pour qu’ensemble le défi de cette mode d’agriculture durable soit relevé.