Quelle formule choisir pour sa mutuelle santé en entreprise ?

Elle est devenue aujourd’hui une obligation et ceci depuis quelques années pour les employeurs du privé de souscrire à une mutuelle santé. Toutefois, ces derniers ont la possibilité de choisir la formule à laquelle ils souscriront. Découvrez dans cet article les différences formules qu’on retrouver dans une Mutuelle Santé en entreprise.

La cotisation famille unique

Si vous souhaitez comprendre ce qu’est une mutuelle santé,cliquez ici  pour mieux comprendre. En effet, la cotisation famille unique est une formule à tarification unique, et ceci, peu importe la situation familiale du bénéficiaire de la mutuelle. Ainsi, l’assuré salarié s’acquit de la même cotisation que les autres qu’il soit célibataire ou marié, avec ou sans des enfants à charge. C’est une formule selon laquelle un employeur peut choisir s’il le veut instaurer une certaine cohésion entre les différents membres de ses équipes. Mais sur le plan financier, la part de la cotisation que doit payer l’entreprise est plus élevée.

La cotisation isolée/famille

Cette formule permet au salarié célibataire de choisir de cotiser au tarif isolé. Mais seules les cotisations payées par ce dernier seront les siennes. Mais s'il a une famille, il peut donc opter pour l’affiliation de cette dernière à la mutuelle afin qu'elle puisse bénéficier des avantages. Mais dans le cas contraire, il devra cotiser au tarif famille. Il arrive des fois où l’acte mettant en place le complémentaire santé d’entreprise impose à ce que les ayants droit du salarié soient affiliés. Face à une telle obligation, les cotisations sont donc plus élevées. Raison pour laquelle la plupart préfèrent à opter pour le tarif isolé.

La cotisation adulte/enfant

C’est une formule qui peut être adaptée à la taille ou au type de la famille. Avec cette formule, un salarié avec deux enfants n’aura pas à payer la même cotisation qu’un autre qui est marié, mais sans enfant. La particularité à ce niveau concernant la cotisation réside dans le fait que l’adulte et l’enfant ont chacun leur tarification. Et par la même occasion l’employeur peut bénéficier de quelques avantages sociaux et fiscaux quand il prendre la décision de participer au financement de la cotisation des membres de la famille de son salarié. Mais à condition qu’il respecte certaines conditions avant de bénéficier.