L’essentiel à savoir sur les acteurs du transport maritime

Pour l’acheminement des marchandises, le transport maritime se révèle comme un mode de transport majeur, surtout dans les échanges mondiaux. Cette activité représentative de la mondialisation fait donc intervenir des acteurs de plusieurs nationalités pour la livraison des produits. Au nombre de cinq, ces acteurs évoluent dans un cycle de vie pour assurer le développement des activités maritime et pour impacter l’économie du pays. Découvrez dans cet article la fonction de chaque acteur maritime.

Le constructeur naval

La construction navale est le processus de fabrication et d’assemblage d’un bateau ou d’un navire. Elle suit un processus très détaillé jusqu’à la conception effective du navire. Selon la classe du navire et le chantier de fabrication, la construction dure au minimum deux mois. En savoir plus sur les sociétés de transport maritime.

La société propriétaire

Ici, c’est la personne s’occupant de l’acheminement des marchandises ou du transport maritime. Elle a pour rôle d’assurer le transport de différentes marchandises à leurs destinations. En termes de sociétés propriétaires, la Grèce et la Chine sont les meilleures.

Les pays d’immatriculations

En transport maritime, il existe un mécanisme général qui permet la détermination de la nationalité des navires. Et ceci en réglementation avec le transport maritime internationale. On parle donc des pavillons de complaisance, le panama, le Liberia et les iles Marshall qui sont les pays d’immatriculation des navires.

Les compagnies maritimes

Une compagnie maritime est la société qui offre des services de transport maritime au moyen de ses navires de transportation. Ce sont des sociétés de grande envergure qui assurent cette fonction le long des canaux de transport maritime. Dans le monde, Maersk et MSC sont les plus grands sièges sociaux dans l’exercice de cette activité.

Le pays de mise au rebut

Les navires après un long moment d’utilisation dans le secteur commercial, se retrouvent au côté des chantiers de déchirage. L’Inde et le Bangladesh sont des endroits plus spécialisés pour mettre ses navires à la ferraille. Ce sont donc des marchés secondaires pour le recyclage des navires.